Les femmes dans les vidéoclips : aidez votre fille à repérer les stéréotypes féminins

  • Âge : 12-15 âges
  • Social Menu
Les femmes dans les vidéoclips : aidez votre fille à repérer les stéréotypes féminins

Les jeunes gens étant exposés à une grande quantité de contenus et de médias, via des modes de communication qui ne cessent de se développer, une attention toute particulière a été donnée aux effets que les vidéos peuvent avoir sur le renforcement des stéréotypes féminins et l’image des femmes qui est ainsi véhiculée.

Des recherches menées par des institutions telles que l’American Psychological Association (Association américaine de psychologie) et le Ministère britannique de l’intérieur ont clairement montré que les vidéoclips exploitaient de plus en plus le filon du sexe et véhiculaient de plus en plus fréquemment des représentations de « femmes-objets ». C’est pourquoi nous avons préparé une liste d’actions pour vous aider à entamer un dialogue avec votre fille au sujet de l’image des femmes dans les vidéoclips.

« Ma fille voit certaines images à la télé et elle pense que c’est à cela qu’elle doit ressembler, » nous dit Jo, une des mères interrogées dans l’enquête menée par le Ministère britannique de l’intérieur sur la sexualisation de l’enfance. « Ces clips s’adressent aux jeunes de son âge et les gens y sont souvent à peine vêtus.

Faut-il vraiment en venir là pour vendre des disques? »Si vous avez déjà vu le genre de vidéos que votre fille regarde, vous vous êtes peut-être fait la même réflexion. Il est pourtant difficile d’échapper au fait que ces vidéos occupent une place de plus en plus importante dans la vie des jeunes gens. L’enquête du Ministère britannique de l’intérieur a signalé qu’en 2002, on estimait que les jeunes gens regardaient environ 9 heures de vidéoclips chaque semaine. En 2010, un autre rapport suggérait que ces chiffres s’élevaient maintenant à 2 heures et demie par jour. Entre-temps, l’étude récente menée par l’Ofcom sur le rapport entre les médias et les enfants pointait qu’en 2012, 40 % des 12-15 ans regardaient ou téléchargeaient des vidéoclips chaque semaine et qu’ils pouvaient directement y avoir accès sur leurs appareils mobiles. 

Quels problèmes soulèvent la représentation des femmes dans les vidéoclips?

Pas besoin de chercher loin pour trouver des exemples de stars interprétant des chansons aux paroles très suggestives, qui portent très peu de vêtements et sont très maquillées. Gros plan sur des lèvres on ne peut plus pulpeuses, des hanches qui se dandinent, un décolleté plongeant et un ventre parfait, tels qu’ils envahissent nos écrans, renforçant l’idée que les femmes doivent avoir un certain look et se comporter d’une certaine façon pour être attirantes. 

L’impact négatif des clips musicaux sur l’estime de soi des jeunes filles 

Des chercheurs de l’Université Ryerson, à Toronto, se sont penchés sur l’impact que pouvaient avoir les clips sur les jeunes femmes, en leur demandant de regarder cinq vidéoclips bien connus, sélectionnés parce qu’ils mettaient en scène des femmes correspondant à la description de la « femme parfaite » stéréotypée. Les jeunes femmes interrogées dans cette étude ont vu les clips entrecoupés de spots publicitaires pour simuler autant que possible la réalité. 

L’étude a été menée auprès de trois groupes avec différents types de spots publicitaires entre les vidéos. Un groupe a regardé les clips entrecoupés de spots publicitaires normaux, un autre les a vus avec des spots publicitaires ne mettant en scène aucun individu et le dernier groupe a vu les spots publicitaires Dove Évolution, conçus pour adresser le problème de l’image corporelle. 

Le résultat  Comparé au fait de regarder la télévision normale, le visionnage des clips a considérablement réduit le niveau de satisfaction des jeunes femmes par rapport à leur apparence. Mais le spot Dove Évolution a permis de corriger cette tendance. L’étude montre qu’en aidant les jeunes filles à développer un regard critique sur les médias et à comprendre comment les images y sont régulièrement manipulées, il est possible d’atténuer dans une certaine mesure les effets de ce phénomène.

Le gouvernement britannique était tellement soucieux de l’impact des clips sur l’image que se font les jeunes filles de leur propre corps qu’il a commandité cette enquête du ministère de l’intérieur où Jo nous livre son témoignage. L’analyse des processus de sexualisation précoce chez les jeunes gens a abouti à formuler des recommandations de restrictions liées à l’âge pour les vidéoclips et à guider les diffuseurs sur le meilleur moment de les présenter. Mais ce n’est là qu’une partie de la solution. 

Aider votre fille à mieux discerner les stéréotypes féminins 

 Il serait irréaliste de tenter de contrôler en permanence votre fille et ce qu’elle aime regarder à la télé ou sur son écran. Le temps où nous écoutions les tout derniers tubes, l’oreille collée à la radio, et où nous regardions un programme spécial de 2 heures à la télé le samedi matin est bien révolu. Les jeunes filles aujourd’hui sont constamment exposées à la musique et aux vidéos par le biais des nombreux appareils et plates-formes auxquels elles ont accès.

Alors, plutôt que de tenter de les limiter, aidons-les à comprendre ce qu’elles voient en regardant des clips et à développer cette capacité de discernement essentielle pour protéger l’image qu’elles ont de leur corps.

Les vidéoclips ont pris une grande importance dans la culture des jeunes, et le chant comme la danse sont d’excellentes activités pour eux. Tous les clips n’affectent pas nécessairement l’estime de soi mais aider votre fille à savoir quand les regarder l’aidera à préserver sa confiance en elle au fil du temps.

Pour protéger la vie privée de tous, nous avons changé les noms des personnes dont nous racontons les histoires sur ces pages. Mais toutes ces histoires sont des plus sincères.

Liste d’actions :
Aidez votre fille à comprendre l’impact négatif des stéréotypes féminins

Ensemble : regardez quelques vidéoclips avec votre fille et demandez-lui ce qu’elle aime et ce qu’elle n’aime pas les concernant. Faites-lui remarquer le rôle que jouent souvent les hommes dans ces vidéos, par comparaison avec les femmes. Quel message tente-t-on de faire passer ici? Ne laissez pas la conversation prendre un tournant trop sérieux, mais demandez-lui ce qu’elle ressent et laissez-la réfléchir aux effets possibles.

Découvrez les processus de production des vidéos : aidez-la à passer en revue le processus de fabrique des images en discutant avec elle de la façon dont les vidéos ont pu être réalisées et des personnes impliquées, depuis les maquilleurs et les stylistes aux cameramen sans oublier les spécialistes des effets spéciaux.

Faites vos recherches : si elle ne désire pas regarder ces vidéos avec vous, faites vos recherches de votre côté et, la prochaine fois qu’elle écoute les mêmes chanteurs, mentionnez leurs vidéos et voyez si vous pouvez amorcer le dialogue à ce sujet.

Mettez l’accent sur les aspects positifs : rappelez-vous qu’il existe aussi des exemples de clips tout à fait valorisants. Adèle et Little Mix ont choisi d’aller à l’encontre de la tendance, par exemple, en évitant de se dévêtir et en adoptant un look qui en dit plus long sur leur propre personnalité. Regardez ces vidéos et demandez à votre fille ce que ces clips ont de différent et ce qu’elle y apprécie par comparaison avec les autres.

Et après : quelques idées d’actions pour vous aider

  • Servez-vous de notre liste d'actions comme d'un point de départ pour explorer avec votre fille le thème de femmes dans les vidéos musicales.
  • Discutez avec elle de la façon dont l’image des femmes véhiculée dans ces clips peut influencer ce qu’elle ressent et rassurez-la en lui disant qu’ils ne montrent qu’une seule facette de la beauté féminine.
  • Encouragez-la à discuter du sujet avec ses amies, la prochaine fois qu’elles regarderont des clips ensemble.
  • Votre fille aurait-elle suffisamment d’assurance pour contacter sa pop star féminine favorite afin de discuter avec elle de la façon dont les femmes sont représentées dans ses clips?

Nos experts

  • Dre Susie Orbach

    Dre Susie Orbach Psychothérapeute, militante, écrivain et spécialiste de l’estime de soi

undefined undefined undefined undefined undefined undefined undefined undefined undefined undefined undefined undefined undefined

Balises

 

Tous les commentaires (1)

Commentaires les mieux notés

Ajouter un commentaire

 

Tous les commentaires

© 2017 Unilever
Ce site Web s’adresse uniquement aux consommateurs canadiens de produits et services de Unilever Canada Inc et Unilever BCS Canada Inc. Ce site Web ne s’adresse pas aux consommateurs à l’extérieur du Canada.